Derrière ce drôle de nom se cache, non pas le dernier blockbuster de science-fiction à la mode mais bien le mythique téléski construit en 1962 entre les secteurs de Solaise et Iseran à Val d’Isère.La bonne nouvelle ? Vos spatules peuvent à nouveau l’emprunter dès cet hiver 2018-2019.

Les stations de ski sont parfois taquines : si la routine du skieur qui consiste à monter / descendre / remonter / redescendre finit par vous ennuyer (un peu), rejoignez donc le domaine de Solaise à Val d’Isère, on a quelques astuces pour briser le train-train de votre journée de ski (éblouissante au demeurant).


Montagnes … Russes !

Les anciens vous en avaient parlé, mais ce TK 3000 vous semble un mythe puisque personne ne l’a emprunté depuis 2011 – et pour cause, il n’était plus en service. En effet, pour franchir bravement la crête des Leissières qui sépare les versants Solaise et Iseran, il vous faut emprunter le télésiège Leissières Express. Là où le trajet prend toute sa saveur, c’est qu’en passant la crête depuis Solaise ou Iseran (oui, le Leissières Express accueille les skieurs dans les deux sens, c’est unique) les skieurs auront la sensation d’être sur un manège – ambiance montagne russe au rendez-vous !


TK 3000 et sensations fortes

Si l’adrénaline vous titille à la lecture de ces lignes, poursuivez : du mythique TK 3000 (qui culmine à 2960m), vous aviez entendu parler de sa forte pente et de son tunnel. En réhabilitant ce téléski historique, Val d’Isère a conservé ces deux caractéristiques qui le rendent unique.

En effet, le TK 3000 est réservé aux skieurs confirmés qui n’auront pas froid aux yeux et pourront affronter sa forte pente sans sourciller. Par ailleurs, il permet aussi de franchir la crête des Leissières, avec cette sensation de manège qui l’a rendu mythique dans l’histoire de la station.

Enfin, le tunnel voisin qui permet de basculer sur le secteur du Fornet a lui aussi été remis au goût du jour en prévision de la saison hivernale 2018-2019 : il fait fi des conditions météo et des vents forts qui peuvent balayer le secteur (sensations fortes a-t-on dit !) pour vous permettre d’explorer toujours plus le domaine époustouflant de Val d’Isère.


Un terrain de jeux incroyable

Que vous soyez Bellevarde, Solaise ou Iseran, vous allez vous régaler à Val d’Isère : à Bellevarde, votre forme olympique ne demande qu’à tutoyer la légendaire Face, là où les podiums se font et se défont. Vous préférez le slalom ? La piste Oreiller-Killy attend vos virages techniques. Et si vous vous contentez d’encourager un sportif, vous trouverez aussi sur Bellevarde de quoi régaler vos spatules.

Côté Solaise, on met l’accent sur le plaisir et les pistes accessibles pour progresser avec le sourire. Cerise sur le gâteau ? Se régaler sur l’Arcelle, la piste rouge reine du versant, et jouer les aventuriers avec le TK 3000.

Enfin l’Iseran, plus sauvage, ne s’offre qu’aux aventuriers qui iront le chercher jusqu’à Fornet, le nom qu’il emprunte au bas de son téléphérique. Un délice pour les pupilles qui aiment les étendues vierges et ce, jusqu’au Glacier. Alors, on vous retrouve là-haut dès l’ouverture des pistes le 24 novembre ?